SAPHMA

Créé en 2001, le service s’adresse actuellement pour trente et une personnes préretraitées et retraitées.

Le suivi de chaque bénéficiaire s’organise soit aux permanences (entretien individuel), soit à son domicile, soit par des démarches extérieures.
Des réunions à thèmes ainsi que des activités sont également organisées soit par les bénéficiaires aidés de leurs référents, soit par les travailleurs sociaux.
Chaque mois un programme présentant les activités proposées, ateliers, sorties, repas est envoyé à chaque bénéficiaire, qui fait connaître ses intentions de participation.

Chaque suivi s’accompagne d’une écoute, d’un soutien et d’une orientation, afin d’aider au mieux les personnes accueillies.
Chaque suivi s’appuie sur un « contrat d’accompagnement » élaboré par le bénéficiaire, son référent et le (a) responsable du service. Il porte sur le travail éducatif proposé, il est régulièrement réévalué.
Chaque bénéficiaire est suivi par un travailleur social référent.
Le respect de la confidentialité est assuré par le service. Les informations transmises à l’extérieur le sont dans les limites du secret professionnel et de l’obligation de discrétion absolue du personnel.

Le travail éducatif

Il porte sur :

– Favoriser la connaissance et l’utilisation de l’environnement (voisinage, quartier, commerces, banque, mairie, clubs de loisirs, équipements sociaux…)
– Adapter et agencer le logement pour un maintien dans les lieux sécurisant et agréable.

Régler les problèmes de la vie courante et conserver une vie sociale ordinaire :
– Aider dans la constitution du dossier de retraite.
– Aider dans l’organisation du temps libre, des loisirs, des vacances.
– Aider dans les démarches administratives, juridiques, sociales.
– Informer sur les droits des personnes handicapées, des personnes âgées et plus spécifiquement des parisiens.

Préparer puis gérer au mieux le passage parfois délicat vers la retraite :
– Etre particulièrement vigilant sur la « santé » et accompagner les suivis médicaux, paramédicaux…
– Veiller au bon équilibre alimentaire, à l’hygiène et a l’habillement.
– Gérer les ressources, élaborer un budget, travailler en partenariat avec les tuteurs.

– Préparer le devenir, lorsque le maintien à domicile n’est plus souhaité ou possible :
– Rechercher la structure la mieux adaptée au bénéficiaire en tenant compte de ses désirs, des projets familiaux et des facteurs médicaux, financiers, administratifs et géographiques.

Les conditions d’admission

> Présenter une demande individuelle auprès du service, soit personnellement, soit avec l’aide d’un organisme, d’un parent ou d’un tuteur qui soutient la demande.
> Confirmer la demande par un second entretien individuel, lors de la première visite à domicile.
> Participer à une période d’évaluation de 3 mois renouvelables, comprenant des rencontres avec deux référents et une participation mensuelle aux activités collectives proposées et ce afin de mesurer l’adhésion au projet éducatif et la motivation.
> Durant cette période d’évaluation notre médecin conseil rencontrera le candidat.
> Un bilan est réalisé, soit pour donner une suite favorable à la demande, soit pour l’orienter vers un service plus adapté.
> Les admissions ou exclusions sont prononcées par le responsable du service, le médecin psychiatre et le Président de l’association. Le suivi débute par l’élaboration d’un document individuel de prise en charge établi avec l’intéressé.
> La fin de l’accompagnement peut être décidée soit : par la personne elle-même, par le SAPHMA en cas de refus manifeste des modalités du suivi, par décision d’exclusion, le bénéficiaire ayant eu une attitude violente ou dangereuse envers lui-même ou autrui.

Fonctionnement du Service

Les bureaux administratifs sont ouverts de 9h15 à 18h00 et sont situés au : 204, rue Lecourbe dans le 15ème.

Les permanences d’accueil sont ouvertes : du lundi au vendredi de 9h15 à 18h00, ainsi que le samedi de 10h00 à 17h00.

Les visites à domicile sont effectuées, en moyenne une fois par semaine, essentiellement en journée.

Déjeuners du samedi : le repas est conçu, acheté, préparé, cuisiné et dégusté par les adultes.
Ce repas permet aux travailleurs sociaux de repérer les compétences de chacun.

Cotisation : Une fois votre admission dans le service confirmée, une cotisation mensuelle de 4 euros vous est demandée.

Top